Destinations à portée de train

Soucieux de réduire leur bilan carbone, de nombreux globe-trotters décident de se tourner vers le train pour se rendre sur leur lieu de vacances. Initié par l’engagée Greta Thunberg, le flight shaming consiste à boycotter l’avion, aux lourdes conséquences environnementales, au profit de destinations accessibles par voie terrestre. Pratiques, les réseaux ferroviaires permettent de découvrir de splendides endroits tout en regardant défiler par la fenêtre une diversité de plaines, villages, flancs de falaise et bords de mer. Le train, c’est donc la nouvelle promesse d’un moyen de voyager plus slow et plus doux pour la planète, sans pour autant renoncer à assouvir sa curiosité du monde. Sélection de sublimes régions où le dépaysement est à portée de train.

Par Par Johanna Witz

Province de Gérone, Catalogne
Vestiges et criques azurées

La province de Gérone s’étend au nord-est de la Catalogne, non loin des Pyrénées françaises. Au contraire de Barcelone, Gérone est une destination encore préservée du tourisme. Scindée en deux par la rivière Onyar, cette ville bâtie autour d’une ancienne cité romaine se dessine tout en escaliers et en arcades de pierre. Il suffit de remonter le long des murs médiévaux qui la bordent sur tout son flanc est pour apercevoir la cathédrale géronaise et les bains arabes du XIIe siècle. De là, on aperçoit également les villages et les jardins alentour, ainsi que les trésors archéologiques de son site à ciel ouvert. Sur la côte de la province, au bord de la mer, d’authentiques villages de pêcheurs et des cala – Begur, Sa Tuna, Aiguablava… – posés le long de criques turquoise font rougir les côtes bétonnées des plages plus touristiques du sud de la Catalogne. Peuplés l’été venu, ces coins de paradis se transforment à la mi-saison en de parfaits havres de paix arrosés de la douceur du climat méditerranéen.

Highlands, Écosse
Terres majestueuses

La région des Highlands, avec ses falaises, ses ruines de châteaux et ses pâturages habités de moutons et de vaches à frange, offre un espace de liberté pittoresque. À visiter sous la lueur dorée du soleil ou sous une bruine régionale, l’Écosse est accessible en train, autorisant les paysages à se mouvoir derrière les fenêtres des wagons. Une fois arrivé dans les Highlands, il faut encore s’enfoncer un peu plus profondément dans l’arrière-pays par de petites routes alambiquées pour faire de surprenantes rencontres : celle d’animaux en liberté, de montagnes abruptes, d’îles sauvages et de sentiers désertés. Le temps s’y écoule lentement, à l’image des rouages des trains à vapeur du viaduc de Glenfinnan, de la suave fermentation du whisky dans les distilleries artisanales et du grognement joyeux des phoques aux pelages lustrés de l’île de Skye.

Cévennes, France
Reliefs verdoyants

Nouvelle destination chérie des amateurs de retraites spirituelles dans les hauteurs du Massif central, les Cévennes regorgent de secrets encore bien cachés. Ornées de corniches rocheuses et de rivières d’eau claire, elles offrent un terrain propice aux randonnées où l’on peut serpenter entre les moulins et les châtaigneraies. Crapahutez dans ce parc national inscrit au patrimoine de l’Unesco à dos de cheval ou accompagné d’un âne, sur les traces de l’écrivain R. L. Stevenson, auteur de L’Île au trésor, qui consigna les mémoires de son expédition pédestre dans son ouvrage de 1878 Voyage avec un âne dans les Cévennes. Sur votre chemin, prenez le temps de vous baigner dans des eaux rafraîchissantes ou d’aller à la rencontre des troupeaux de chèvres dont est tiré le fameux pélardon, un fromage au lait cru local. Bien-être, ralentissement et air pur seront les maîtres mots de votre séjour dans ce paisible coin de paradis.

Haute-Carniole, Slovénie
Eaux mystiques

Si le lac de Bled est l’attraction phare de la région de la Haute-Carniole, située au nord-ouest de la Slovénie, c’est certainement parce qu’il abrite une petite île mystérieuses, accessible en barque, où demeurent quelques bâtisses. Source de nombreuses activités, le lac offre la possibilité de faire de la pêche, nager, faire de la randonnée ou encore déguster un kremšnita – une pâtisserie traditionnelle à base de pâte feuilletée et de crème à l’œuf – sur ses berges. Plus loin, les effluves de céréales fraîches et de fourrages pour animaux vous guideront vers les hayracks, ces séchoirs verticaux en bois typiques des pratiques agricoles slovènes. L’ascension du mont Triglav, point culminant des Alpes juliennes, la plongée dans les grottes de Postojna et une baignade au pied de la cascade de Kozjak achèveront la visite de cette région encore injustement méconnue.

Sussex, Royaume-Uni
Falaises de craie

Les paysages du Sussex anglais sont cisaillés par les falaises de craie blanche des Seven Sisters qui l’entourent. Tout au sud de l’Angleterre se cache la ville de Brighton, où anciens manèges et gourmandises nouvelles d’une fête foraine d’antan sont réunis sur un ponton boisé. Sans parler de la culture alternative et de la scène artistique bouillantes qui font vibrer la ville. Hors de la ville, les Needles, ces rochers de craie situés à la pointe de l’île de Wight, sont accessibles pour leur part grâce à un télésiège à deux places descendant depuis le haut des falaises pour s’enfoncer jusqu’à la plage. Pour un périple culinaire, préférez déambuler dans les allées des fermes et vergers de fruits et de légumes, à cueillir soi-même, de la région.

Vaucluse, France
Terre d’ocres

Inutile de traverser l’océan Atlantique pour s’entourer de canyons aux nuances orangées flamboyantes. Le Vaucluse est une alternative bien plus proche qui offre pourtant des paysages tout aussi extraordinaires. Il suffit de se rendre à Roussillon, dans le sentier des Ocres, paradis rouge des randonneurs où les garrigues poussent à profusion.

Ce terrain de jeu carmin n’est pas le seul trésor du Vaucluse ; les sentiers des Dentelles de Montmirail, montagnes abruptement taillées de faible altitude qui surplombent les vignobles vauclusiens, sont encore déserts. Empreints du charme des maisons en pierre claire et des glycines odorantes, les villages du Luberon sont eux aussi de savoureux points de chute pour les amateurs de flâneries et de photographie.